Passer au contenu

Gotu Kola séché "Herbe du tigre"

€3,50 - €28,00
€3,50
€3,50 - €28,00
€3,50
poids: 100g

Propriétés du Gotu kola

Système nerveux

Le gotu kola est tout d'abord un protecteur cérébral. La consommation régulière de la plante permet de prévenir le développement de maladies neurodégénératives - Alzheimer, Parkinson, etc. (Lokanathan, 2016). Notez que la plante, dans ce contexte, se prend à petites doses sur le long terme.

Le gotu kola améliore les performances cognitives, mémoire et concentration, y compris chez la personne âgée (Wattanathorn, 2008). De ce point de vue là, elle agit comme agent nootropique, améliorant la circulation cérébrale. Elle a d'ailleurs un long historique d'utilisation traditionnelle pour bâtir un cerveau sain et solide. Elle peut, dans ce contexte, être utilisée chez l'étudiant surmené.

La plante a un effet anxiolytique marqué, atténuant non seulement les symptômes classiques des états anxieux, mais aussi l'état de stress ou de dépression associé (Jana, 2010). Et on connait bien l'effet du stress ou de l'anxiété sur la cognition : on en perd nos moyens, l'esprit saute d'idée en idée sans jamais se poser. Le gotu kola calme "l'esprit papillon" et ancre la réflexion.

Le gotu kola est d'ailleurs utilisé comme aide à la méditation, afin d'augmenter clarté d'esprit et capacité de concentration. La lumière est plus claire, les couleurs sont plus vives, les sons mieux définis.

Energie et vitalité

La plante est considérée comme rasayana en médecine ayurvédique - elle régénère et reconstruit la personne épuisée. D'ailleurs, elle est vendue sur les marchés en Thaïlande comme infusion revigorante. On utilise aussi le jus de la plante avec du sucre et de l'eau pour stimuler à la fois le physique et le mental (Winston, 2007).

Gotu kola (Centella asiatica)

Régénération de la peau

Ceci est l'une des grandes forces de la plante. C'est un anti-inflammatoire puissant pour tout tissus rouge et douloureux. On l'utilise pour calmer l'eczéma, le psoriasis ou les brûlures de peau. K.P. Khalsa, expert en médecine ayurvédique, recommande de fortes doses journalières pour arriver à des résultats (plusieurs grammes de plante par jour - voir section dosages). On peut aussi l'utiliser en externe sous forme de macérat huileux, onguent, crème ou cataplasme.

Elle est utilisée traditionnellement pour aider à la résolution des blessures. On l'utilise aussi pour toute faiblesse des capillaires sanguins qui ont tendance à vite se briser au moindre coup, chez la personne qui a, comme on le dit, la "peau qui marque vite". La plante renforce en effet l'intégrité de tous ces tissus (Tierra, 2011).

Le gotu kola stimule la régénération de nouveaux tissus, aide à réparer des lésions de longue date qui trainent et ceci en minimisant les cicatrices. Elle favorise la prolifération des fibroblastes (cellules qui sécrètent la matrice extracellulaire et permettent une peau souple et élastique), favorise la production de collagène et améliore fermeté et résistance de la peau (Bylka, 2013).

Moore recommande la plante après toute chirurgie afin de stimuler une bonne réparation et cicatrisation (demandez conseil à votre médecin si vous êtes sous médicamentation).

Le gotu kola peut aider à la régénération du cheveu et de l'ongle (Tierra, 2011).

Et pour la petite histoire, c'est l'une des plantes qui s'est avérée efficace chez les lépreux (des centaines de milliers de cas sont toujours recensés aujourd'hui dans les pays en voie de développement). Les recherches effectuées par les français donnèrent naissance au médicament Madécassol, à base de gotu kola, pour aider à la cicatrisation.

Régénération des muqueuses

Le gotu kola a des propriétés anti-ulcère. Ceci s'applique aux muqueuses de la bouche, de l'oesophage, de l'estomac et du duodénum. Khalsa recommande la plante, par exemple, pour tout problème de périodontite, en bain de bouche. Elle s'avère aussi très utile pour l'ulcère gastrique ou duodénal (Cheng, 2004).

Gotu kola (Centella asiatica)

Protection contre les radiations

Le gotu kola protège nos cellules contre l'effet destructeur des radiations. Ceci a été démontré in-vitro (Joy, 2009) et in-vivo sur des souris - moins de perte de poids et de mortalité (Sharma, 2002).

Contrindications et précautions

  • Ne prenez pas de gotu kola si vous êtes enceinte (aucune donnée en ce qui concerne l’allaitement, donc prudence).
  • A fortes doses, la plante peut provoquer des maux de tête et des palpitations.
  • Certaines personnes sensibles peuvent faire une réaction allergique au contact de la plante.
  • Certains experts en Ayurveda mentionnent que la plante provoque une élévation de la thyroxine, donc prudence dans les cas d'hyperthyroïdie. Je n'ai par contre pas trouvé de confirmation scientifique à ce sujet.
  • Il existe, à ma connaissance, 3 cas de toxicité hépatique dus à l'utilisation de comprimés pour maigrir contenant du gotu kola (Jorge, 2005). D'un autre côté, les études faites sur animal et humain n'ont jamais démontré de risque. De plus, certaines études montrent au contraire un effet hépatoprotecteur (Duggina, 2015). Certains pensent que les cas en question pourraient être dus à un gotu kola qui n’était pas pur, qui était mal identifié ou coupé avec une plante hépatotoxique. Dans le doute, mieux vaut ne pas utiliser de fortes doses sur le long terme.

Préparation du gotu kola

Formes utilisées

  • Plante fraîche ou sèche
    • Feuilles fraîches mâchées chaque jour.
    • Feuilles fraîches passées à l'extracteur de jus, mélangé à un jus.
    • Feuilles sèches réduites en poudre et rajoutées à une compote, yaourt, dans un verre d'eau, etc.
  • Teinture
    • Des feuilles fraîches au taux de 1:2 avec de l’alcool à 90° (une excellente préparation).
    • Des feuilles récemment séchées au 1:5, alcool à 40°.
  • Infusion
    • De la plante récemment séchée. Winston recommande de laisser infuser 30 à 40 minutes.
  • Gélules
  • Macérat huileux
    • Par intermédiaire alcoolique de préférence, de la plante récemment séchée. Si macération classique, broyer grossièrement avant de mettre en macération.
  • Onguent ou Crème
    • A partir du macérat huileux.
  • Cataplasme
    • Des feuilles fraîches ou récemment séchées.

Dosages

  • Plante fraîche ou sèche
    • 3 à 4 feuilles fraîches par jour.
    • 1 à 2 g de feuilles sèches par jour (Tierra)
  • Teinture
    • 15 à 30 gouttes jusqu'à 3 fois par jour si teinture de plante fraîche (Moore)
    • 20 à 40 gouttes jusqu'à 3 fois par jour si teinture de plante sèche (Moore)
    • 20 à 40 gouttes 3 fois par jour (Winston - frais ou sec non précisé).
  • Infusion
    • 1 à 2 g de feuilles sèches par jour.
    • Pour un problème aigu, Khalsa recommande de monter à 30 à 90 g par jour en infusion.
  • Gélules
    • 1 à 2 g par jour.
  • Macérat huileux
    • Appliquer au besoin sur la peau, plusieurs fois par jour.
  • Onguent ou Crème
    • Appliquer au besoin sur la peau, plusieurs fois par jour.
  • Cataplasme
    • Deux fois par jour.

Source https://www.altheaprovence.com/gotu-kola-centella-asiatica/

Customer Reviews

Based on 1 review
100%
(1)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
J
Jean-Louis KUBIACK

Produit conforme à la commande et de grande qualité.
Maison sérieuse et très professionnelle. Je la recommande vivement
La petite attention supplémentaire du vendeur dans le cadre de la commande globale a été très appréciée.