Salta il contenuto

A propos

Bonjour,

ici vous trouverez un large choix de plantes et d'épices, des instruments de musiques et des bijoux et objets artisanaux.

Un petit forum à vu le jour récemment vous pouvez vous y connecter avec les identifiants du site.

Vous pouvez y poster ce que vous voulez, astuces, questions, conseils, mais aussi des demandes de plantes spécifique, graines, épices...

Nous nous engageons à essayer de vous les trouver chez nos fournisseurs.

Nos priorités :

La qualité des produits fournis, fait main pour l'artisanat, bio et non irradié pour les plantes.

Proposer le prix le plus bas possible tout en permettant aux producteurs et artisans de vivre confortablement de leur activité.

Mettre en lumière et faire découvrir de nouveaux produits.

Respecter au mieux l'environnement et les populations et proposer des solutions innovantes sur le long terme.

Mise en place de filières d'approvisionnement direct producteur pour le maximum de produits.

 

 

 A propos

 

« ethno » (du grec έθνος, peuple, nation, ethnie)

Le terme paradis est issu d'une langue très ancienne, l'iranien avestique dans laquelle pairidaēza, signifie enceinte royale ou nobiliaire. Le terme se transmet ensuite au persan (pardēz, voulant dire enclos), puis au grec ancien παράδεισος (« paradeisos » signifiant un parc clos où se trouvent des animaux sauvages) pour aboutir enfin au latin chrétien (paradisus). Il apparaît pour la première fois vers -370 chez Xénophon, dans l’Anabase, pour désigner un grand parc peuplé d'animaux sauvages que le roi de Perse Cyrus le Grand avait fait installer pour pouvoir y chasser.

Selon son acception première dans le monde gréco-romain, le terme latin commun pǎrǎdīsus désigne un jardin d'agrément. Mais il prend avec la christianisation le sens de jardin céleste proposé par la Bible grecque, à savoir παράδεισος désignant le « jardin [plus exactement l'enclos] de la Genèse ». La lecture des Pères de l’Église, tels que Tertullien ou Jérôme de Stridon confirme le décalque sémantique du grec sur le latin pour désigner, à la fois le jardin donné à Adam et Ève par Dieu lors de l'épisode de la Création et le « séjour des justes » (pareïs) au Ciel s'opposant à l’enfer inferi ou les limbes incertaines des païens.

Avec Augustin d'Hippone, le terme latin évoque de manière plus imagée et plus large un « lieu de bonheur spirituel ». La forme savante médiévale paradis remplace la forme pareïs à la fin du xie siècle. À partir du xie siècle, le mot exprimant la félicité tout en conservant la notion de jardin, est utilisé dans la locution de « paradis terrestre », pour désigner un lieu riche et fécond.

 

Wikipédia