Zu Inhalt springen

Extrait de Damiana Turnera Diffusa x10

€7,00 - €800,00
€7,00
€7,00 - €800,00
€7,00
TTC
poids: 5g

 Sachet kraft zip + zip plastique

Extrait "x10"  10:1

Mélangez 0,5 à 1 gramme dans de l'eau chaude et laissez infuser pendant 5 minutes.

La damiana est un arbuste dont les feuilles renferment de précieux actifs : flavonoïdes, alcaloïdes, ou encore damianine. Cette composition unique lui permet d’agir aussi bien sur le physique que sur le mental. Connue pour son action tonifiante, la damiana est aussi bénéfique pour le système nerveux, et considérée comme un aphrodisiaque naturel. 

Pouvant atteindre 2 m de hauteur, elle possède une racine épaisse et poilue. Ses longues feuilles, de couleur vert pâle, sont très aromatiques. De juillet à octobre, l’arbuste se pare de belles fleurs jaunes qui, une fois fanées, laissent place à de petits fruits comestibles. C’est à cette période, après la floraison, que les feuilles sont récoltées.

Une fois récoltées, les feuilles de la damiana peuvent être séchées pour être consommées en infusion. On rapporte également qu’elles servaient à la préparation d’une boisson aphrodisiaque à base de plantes, consommée par les peuples indigènes du Mexique dont les Mayas. Dans la culture populaire mexicaine, on la mélange aussi à la tequila pour préparer des filtres d’amour !

En plus de son action sur la sexualité, elle était traditionnellement utilisée pour fortifier l’organisme, soulager les problèmes menstruels et lutter contre l’anxiété.

Aujourd’hui, on trouve les feuilles séchées de damiana directement en sachet ou en compléments alimentaires (comprimés, gélules ou teinture-mères). La demande est de plus en plus forte. Une croissance portée par les récentes découvertes des scientifiques qui, en plus de confirmer l’action aphrodisiaque de la damiana, ont mis en évidence d’autres bienfaits de la plante.

La damiana fait partie des plantes adaptogènes comme le ginseng, la maca, la rhodiole ou encore l’astragal. Ces plantes ont la capacité d’améliorer la résistance de l’organisme face à des situations de stress et d’anxiété. Pour cela, elles agissent sur les glandes surrénales situées au-dessus de chaque rein. Ces glandes participent à la libération de certaines hormones dont le cortisol, l’hormone du stress.

Le cortisol est indispensable pour soutenir le système nerveux. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il participe au contrôle du stress. En soutenant le fonctionnement des glandes surrénales, la damiana nous aide donc à mieux réagir en cas de situation stressante.

L’apigénine, un des flavonoïdes contenus dans les feuilles, possède également un effet anxiolytique : elle soulage l’anxiété, favorise le calme et la relaxation. La damiana est donc précieuse en cas de stress, d’angoisse, de fatigue nerveuse, de surmenage ou de dépression légère.

Plusieurs études ont démontré le potentiel de la damiana dans la lutte contre le cancer. En effet, certains de ses composés ont un effet cytotoxique sur les cellules cancéreuses : ils inhibent leur développement et peuvent aller jusqu’à les détruire.

Encore une fois, c’est à l’apigénine que l’on doit cette activité. Elle peut induire l’apoptose (mort cellulaire programmée) et la nécrose (mort et décomposition) de certaines cellules cancéreuses.

Grâce à différents composés actifs, la damiana améliore les capacités physiques. C’est un excellent tonique naturel qui augmente l’énergie et la résistance physique de l’organisme. C’est une plante intéressante en cas de fatigue, de faiblesse, de léthargie ou dans le cadre d’une pratique sportive.

On doit en parti ces propriétés à l’augmentation du taux de testostérone dans le sang via les flavonoïdes. En effet, la testostérone n’est pas seulement une hormone sexuelle. Elle est aussi l’hormone de l’énergie physique, de la force et de la prise de masse.

De plus, cette plante booste la production de globules rouges, améliorant ainsi la récupération, le transport de l’oxygène et la puissance musculaire.

Enfin, l’apigénine de la damiana exerce un effet analgésique qui atténue la douleur en cas de blessures, de déchirures musculaires…

Des études sont encore nécessaires pour évaluer l’efficacité de la damiana dans l’amélioration des performances physiques.

Même si la damiana est souvent bien tolérée par l’organisme, sa consommation présente certaines contre-indications. Ainsi, on la déconseille aux personnes suivantes :

  • Par mesure de précaution, les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter de prendre de la damiana.
  • La consommation de damiana est déconseillée aux personnes souffrant d’une carence en fer, d’hypoglycémie, d’une maladie hépatique, rénale ou des voies urinaires ou d’une hypertrophie de la prostate.
  • Les personnes sous traitement médicamenteux ou ayant des antécédents de cancer du sein doivent demander conseil à leur médecin avant d’en consommer.
  • À doses élevées, la damiana peut causer des dommages au niveau des reins et du foie.
  • La damiana est une plante consommée depuis des temps immémoriaux. Utilisée par les peuples indigènes, elle aurait été répertoriée pour la première fois par le père Juan Maria de Salvatierra. Ce missionnaire espagnol, envoyé au Mexique en 1675, rapportait que les feuilles de damiana étaient mélangées à du sucre puis consommées pour leurs vertus aphrodisiaques.

    Au fil des siècles, les feuilles ont fait l’objet d’autres utilisations. En 1885, elles servaient à la préparation de l’ancêtre du Coca-Cola, le « French Wine Cola », à base d’alcool, de coca, de noix de Kola et de damiana. Les Mayas pouvaient aussi brûler les feuilles comme de l’encens. Au Mexique, elles servent encore aujourd’hui à la fabrication d’une liqueur traditionnelle à base de plantes mexicaines.

    C’est finalement le mouvement hippie qui remet la damiana au goût du jour dans les années 60. Ses feuilles étaient alors fumées pour leur effet décontractant et légèrement euphorisant.

  • Dossier réalisé par Julia Perez et Charlotte Jean


    Sources et études scientifiques

    Zhao J, Dasmahapatra AK, Khan SI, Khan IA, 2008. Anti-aromatase activity of the constituents from damiana (Turnera diffusa).

    R. Estrada-Reyes, P. Ortiz-López, J. Gutiérrez-Ortíz, L. Martínez-Mota, 2009. Turnera diffusa Wild (Turneraceae) recovers sexual behavior in sexually exhausted males.

    S. Kumar, R. Madaan, et A. Sharma, 2008. Pharmacological evaluation of Bioactive Principle of Turnera aphrodisiaca

    Aída Parra-Naranjo, Cecilia Delgado-Montemayor, Alejandra Fraga-López, Gabriela Castañeda-Corral, Ricardo Salazar-Aranda, Juan José Acevedo-Fernández, and Noemi Waksman, 2017. Acute Hypoglycemic and Antidiabetic Effect of Teuhetenone A Isolated from Turnera diffusa.

    María del Carmen Avelino-Flores, María del Carmen Cruz-López, Fabiola E. Jiménez-Montejo, et Julio Reyes-Leyva, 2015. Cytotoxic Activity of the Methanolic Extract of Turnera diffusa Willd on Breast Cancer Cells.

Customer Reviews

No reviews yet
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)